Chrystelle Claude de Boissieu – Portraits intimes de Marie Noël

Le mot de l’auteur :

2010-2019 : la parution des Portraits intimes de Marie Noël survient neuf ans après leur conception, leur rédaction. Elle devait précéder la publication de l’Almanach pour une jeune fille triste. Qu’importe l’ordre chronologique, elle s’inscrit encore dans une démarche d’édition d’inédits de la Bourguignonne.

                A la suite du livre de chevet dédié aux individus mélancoliques pour dissiper leur vague à l’âme, cet album de photographies s’adresse aux personnes désireuses d’entrer dans l’intimité d’une femme, écrivaine et chrétienne, au vingtième siècle. Selon une approche personnelle, il résulte de ma rencontre avec l’Auxerroise sur sa terre d’élection. Chez elle, j’ai collecté des clichés, développés ou à développer, qui révèlent au gré des âges les facettes d’une fillette qui, devenue adulte, garde sa vie durant la vocation d’être Poète et sainte.

Extrait :

« Connais-moi si tu peux, ô passant, connais-moi !

Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire. »

                L’interpellation de Marie Noël résonne tel un défi lancé pour qui aime s’amuser au jeu de cache-cache ou d’une enquête identitaire. Elle invite taquine à déchiffrer l’énigme de sa personnalité. Car la conteuse est mystérieuse. Elle se dissimule derrière des masques aux traits changeants. Elle fait volte-face à tout instant. « Je suis pleine d’alternances et de contradictions. » Se profile alors la finalité de cette entreprise livresque : connaître à travers ses mots et ses images Marie Rouget-Noël. Page après page, il s’agit de la voir et de l’entendre pour la découvrir ou la retrouver.

Éditions Desclée de Brouwer, Octobre 2019

Chrystelle Claude de Boissieu est professeure et chercheuse en Lettres modernes. Elle a édité en 2011 chez Desclee de Brouwer Almanach pour une jeune fille triste de Marie Noël. Elle est actuellement membre de la Commission historique constituée dans le cadre de son procès en béatification. 

Marie Noël, (Textes choisis par Colette Nys-Mazure) Le chant des jours, Une année en Poésie

Le mot de l’éditeur :

Épreuves et espérances toujours vives, solitude tantôt recherchée, tantôt détestée, amour et compassion, souffle et urgence de la création : l’âme humaine – ses fragilités et ses forces – est au cœur de l’œuvre de Marie Noël. Choisis par Colette Nys-Mazure, les mots de la poète nous accompagnent chaque jour de l’année en une spiritualité rebelle et fulgurante. Ils éclairent notre chemin.

Extraits :

Prose extraite des  « Notes intimes »

2 janvier- Composer avec l’inquiétude

Ce moi, le plus vrai de moi, le moi d’avant moi et d’après : l’Inquiétude.

Quand Dieu a soufflé sur ma boue pour y faire prendre mon âme, Il a dû souffler trop fort. Je ne me suis jamais remise de ce souffle de Dieu. Je n’ai jamais cessé de trembler comme une chandelle vacillante entre deux mondes.

Poésie extraite de « Les Chansons et les heures »

18 mai- En quête de paix

Conduis-moi lentement seul à travers les choses

Le long des heures tout à tour brunes et roses,

Seul avec Toi, du ciel aspirant tout l’espoir,

De la paix du matin jusqu’à la paix du soir. 

Desclée de Brouwer, Oct. 2019

Marie Noël a vécu une foi traversée de ténèbres et de lumière. Elle est connue par ses poèmes en forme de chansons (Les Chansons et les Heures) et son journal spirituel (Notes intimes). Poète, Colette Nys-Mazure, est aussi romancière, nouvelliste et essayiste (Célébration du quotidien).