3 livres proposés par les éditions “L’enfance des arbres”- Sortis septembre 2020

Site internet : www.editionslenfancedesarbres.com

Jean Sulivan – Dans l’espérance d’une parole

Le mot de l’Éditeur :

L’écrivain JEAN SULIVAN est mort accidentellement le 16 février 1980. Quarante ans après sa mort, les éditions L’enfance des arbres lui rendent hommage à travers ce recueil de témoignages : soixante lectrices et lecteurs ont accepté de dire en quoi cette écriture était restée pour eux chant et source, parole essentielle. Le journal Le Monde a également autorisé la publication des articles chaleureux ayant accompagné la sortie de ses livres. Plusieurs témoignages d’amis de Jean Sulivan aujourd’hui disparus complètent ce livre de reconnaissance.

Avec des textes signés de Jean Sulivan, Bernard Feillet, Henri Guillemin, Jean Onimus, Pierre Henri-Simon, Jacques Madaule, Jacqueline Piatier, Jean Debruyne, Jean Lemonnier… et aussi notamment de Jean-Claude Guillebaud, Colette Nys-Mazure, Jacques Musset, Anne Sigier, Marie Botturi, Gabriel Ringlet, Robert Migliorini, Myriam Tonus, Dominique Collin, Michel Cool, Joseph Thomas, Marc Leboucher, Claude Goure, Guy Coq, Pierre Tanguy, Bertrand Révillion, Robert Scholtus, René Poujol…

Extrait :

La parole, c’est ce « Lève-toi et marche », qui n’en finit pas d’être dit et de nous créer.

Un jour j’ai résolu de faire confiance à cette parole-là, non assurée, peu glorieuse, joyeuse cependant dans la pauvreté d’un doute actif et passionnel.

J’ai appris à vivre presque serein dans le buisson d’épines des questions.

Je me suis aperçu que les questions éternelles se jouaient au niveau de la terre, dans l’expérience humaine, dans la chair, dans le souffle. Pour moi tout a changé.

Finalement, nous ne sommes tous que des passants. – En marche vers l’éternité ! – Déjà dans l’éternité. L’instant c’est l’éternité. 

Voir interview de Jean Lavoué pour la lettre d’octobre de l’abbaye de saint-Jacut-de-la-Mer : https://www.abbaye-st-jacut.com/lettre-doctobre-2020/avec-jean-sulivan-lesperance-dune-parole/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=soif-de_46

Lien direct de ce livre sur le site de l’éditeur : https://www.editionslenfancedesarbres.com/dans-lespeacuterance-dune-parole–j-sulivan.html

Olivier Risser – La fée de Westerbork

Le mot de l’Éditeur :

« Si l’on voulait donner une idée de la vie de ce camp, le mieux serait de le faire sous forme de conte ». C’est ainsi que, dans une de ses lettres datées de 1943, s’exprime Etty Hillesum, alors détenue au camp de Westerbork. Olivier Risser a souhaité lui rendre hommage et s’est prêté au jeu de l’écriture…

…Mais le récit, inspiré de la figure de cette femme à la vie bouleversée et par son inlassable amour du prochain, cherche avant tout comment trouver, même dans la nuit du mal, presque à tâtons, le chemin qui mène à la lumière. Par sa grâce et son indéfectible foi, la fée nous guide et nous ouvre la voie.

Extrait :

Le bâtiment était presque mort dorénavant ainsi que la fée le redoutait. C’était davantage que ce qu’elle pouvait supporter. Des larmes un peu trop froides coulèrent sur ses minuscules joues. Ses fragiles ailes frémissantes laissaient encore danser la lumière du jour naissant et cependant, sa vue déjà se troublait. À bout de chagrin, elle murmura à son fidèle ami qui acquiesça d’un signe de tête :

-Tous ces pleurs qu’on laisse à de jeunes enfants ! On voudrait être un baume versé sur tant de plaies.

Et le soleil, sur le camp de Westerbork, se levait et faisait, éternellement, de son mieux.

Lien direct de ce livre sur le site de l’éditeur : https://www.editionslenfancedesarbres.com/la-feacutee-westerbork–o-risser.html

Michel-Xavier Fressard : “Émerveiller les jours” – Collages de Ghislaine Lejard

Le mot de l’éditeur :

Un recueil de Michel-Xavier Fressard : poésie contemplative illustrée par les magnifiques collages de Ghislaine Lejard, comme autant de lumineux vitraux : (15 euros) 

« Des mots vrillant le silence, telles des trouées dans le bleu du ciel. Des mots, pour accompagner le cri d’amour fondamental dont nous parle René Guy Cadou, un cri qui résonne sous les voûtes de notre pauvre monde et qu’il nous faut entendre malgré les bruits du temps, malgré le tintamarre du quotidien et le tohu-bohu de l’insignifiant qui nous poursuit chaque jour, du matin au soir. 

Les mots de Michel-Xavier Fressard, en communion avec les magnifiques collages de Ghislaine Lejard, sont comme la paix d’un baiser qui nous réconcilie avec nos rêves et les reflets de notre enfance. » Jean-Claude Albert Coiffard

Extrait :

Bien souvent 
ils passent inattendus
dans le fracas du temps 
au grand large des rêves 
ces instants
d’absolu …

les couleurs sont légères
patchwork
de nos peines
et de la joie des cœurs 
brisures multicolores
assemblées par
amour

Lien direct de ce livre sur le site de l’éditeur : https://www.editionslenfancedesarbres.com/emerveiller-les-jours–m-x-fressard.html

Michel-Xavier Fressard est l’auteur de plusieurs recueils de poèmes et du site internet : “Poésie des jours”

Collagiste, Ghislaine Lejard est aussi poète, elle  a publié dans de nombreuses revues et participé à des anthologies.