Message de la présidente d’Écritures & Spiritualités

« Etre attentif au langage, c’est être attentif à soi-même » Edmond Jabès,  Du désert au livre

Dans cette période de gravité et de retrait,  nous formons le vœu que, du silence et de la solitude, mûrisse ce travail d’hospitalité essentiel à tout écrivain. Loin des échanges  impulsifs à coups de clics,  l’expérience de la frugalité  s’applique  aux mots que nous échangeons. 

Je nous souhaite, en ce temps nouveau,  de devenir hôtes de nous-mêmes et des autres,  et de plus vaste que nous même… 

Et que de ce désert germent des pages jamais écrites pour éclairer la nuit du monde.    

 Christine Ray,  présidente

INFORMATIONS 

Dans ces circonstances exceptionnelles,  nous vous tiendrons au courant de la reprise de nos activités. Vous pouvez noter les dates des deux prochains événements programmés ; nous espérons vivement pouvoir vous les confirmer dès que possible.
La rencontre autour du livre de  Jean-Philippe de Tonnac  Le cercle des guérisseuses avec l’auteur et Marguerite Kardos, thérapeute, a été reportée au 15 mai.  Le 19 juin, trois comédiennes de trois générations diront  L‘homme qui marche  de Christian BOBIN, avec le luth de Leonardo Loredo de Sà. Le spectacle sera présenté par Marc Bouriche, membre de Écritures & Spiritualités. 

Prochaine rencontre littéraire E&S : 13 Mars 2020

Rencontre avec Marguerite Kardos et Jean-Philippe de Tonnac : 19 h – Espace Poveda -Paris 75014

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Assemblée générale d’Écritures & Spiritualités, suivie d’une rencontre littéraire.

La future assemblée générale d’E&S se tiendra  le 27 janvier 2020 à 18 h à l’espace Poveda, 4 rue Léopold Robert, 75014 Paris.  Elle sera suivie à 20h par une rencontre avec  le rabbin Pauline Bebe et frère Alberto Ambrosio : L’ALTÉRITE SPIRITUELLE

Téléchargez ci-dessous la convocation (ordre du jour, infos pratiques, pouvoir, cotisation 2020 )

Cliquez sur image pour l’agrandir

Réservation souhaitée : colson.bernadette@orange.fr

Quelques échos du salon du livre E&S 2019

Ce dimanche fut une fête pour tous, lecteurs, auteurs, visiteurs, adolescents, scouts, parents, animateurs. Le lectorat était attentif et sensible à cette expérience unique de Lire ensemble  et à l’ouverture à ce qui nous dépasse.

Les auteurs ont aimé : 

 « « …Nous avons eu le bonheur de beaucoup d’échanges très féconds entre auteurs, bien sûr, mais aussi avec un lectorat attentif et bienveillant. 

Rarement la nef des Bernardins aura autant aimablement résonné et bruissé dans l’amitié partagée… 

« « …un  moment de partage, d’échanges d’informations . Une belle illustration du vivre ensemble. De belles rencontres.  Merci à tous.  Un message fort qui vient au bon moment…

…un beau moment d’œcuménisme qui facilite le vivre ensemble et ouvre la porte à ce qui nous dépasse… »

Vivre l’équilibre entre le commun et le singulier

Samuel Gzybowski,  co-fondateur du mouvement Co-exister a à sa manière appelé les générations nouvelles à « ne pas choisir » :  

« S’il devait y avoir une adresse à vous faire, une question, un vœu de ma génération : aidez-nous à ne jamais choisir, c’est-à-dire à ne jamais exclure, entre l’unité et la diversité, entre l’identité et l’altérité, entre la ressemblance et la différence, entre les racines et les branches. Aidez-nous à toujours choisir les deux pour ne pas être dans une injonction plutôt qu’une autre, à être capable de vivre cet équilibre entre le commun et le singulier. »

1er décembre 2019 : Salon du livre organisé par “Ecritures et Spiritualités”, association d’écrivains inspirés par le souffle de la dimension spirituelle. Cette année, le salon est placé sous le signe du chant de la terre pour une rencontre fructueuse entre écologie et spiritualité. Collège des Bernardins, Paris (75), France.

Salon du livre 2019 Écritures & Spiritualités: Mot de la Présidente de l’association et photos du Salon.

Un grand Merci au public d’être venu aussi nombreux, à l’occasion du Salon du livre 2019 d’Écritures & Spiritualités!

Belle et savoureuse  célébration du chant des écrivains,  ce dimanche 1er décembre, dans la nef si accueillante du Collège des Bernardins, pour  104 écrivains et plusieurs milliers de lecteurs, réunis à l’initiative de Ecritures&spiritualités.

              Côte à côte, livre à livre,  écrivains juifs, musulmans, chrétiens, bouddhistes, chercheurs de vie, parlaient et s’écoutaient en toutes leurs langues, Babel heureuse. 

Poètes, essayistes, témoins, romanciers, historiens des religions ont eu le bonheur de rencontrer visage à visage leurs très nombreux lecteurs, de toutes  générations et traditions. 

               Merci aux scouts et guides, aux amis bénévoles,  musulmans, protestants, juifs, catholiques,  qui ont éclairé la journée de leurs sourires et de leurs gâteaux. 

              Aux enfants présents dans les ateliers,  avec Agnès Charlemagne, à l’écoute des questions spirituelles  les uns des autres.

               Aux trois magnifiques voix de Valerie Zenatti, Marion Muller-Colard et cheikh Bentounès, dont le chant de la terre continue de résonner à nos coeurs.  A Samuel Grzybowski,  qui a ouvert ce chant par une parole personnelle.  A Christine Kristof-Lardet qui a fait découvrir les lieux spirituels ancrés dans une écologie authentique.  A Sophie Chergui, attentive à repérer les plus beaux ouvrages spirituels pour les enfants, à Marie-Aude et aux conteuses.

              Merci à nos partenaires, Laurent Landete et au Collège des Bernardins pour leur accueil chaleureux, à Gad Ibgui de l’institut Elie Wiesel et Chiheb Mnasser de la Fondation de l’islam de France.  Merci à tous !    Que les livres nous nourrissent  et nous élèvent,  à l’écoute de la clameur de la terre.   

Christine Ray, présidente

La nef des Bernardins

En fête ce dimanche

Les livres dansent

Sous les hautes voûtes.

Froufrou d’ailes

Vol de colombes

Entre les colonnes.

Ils chantent et dansent

Ivres de tant de sollicitudes

Feuilletés  de pleins regards.   

Quel vertige tous ces livres !

Doute, reflux puis désir

Un seul livre suffira.

Un seul. Longtemps bu.

Tous ces livres que je n’ai pas lus.

Réjouissez-vous Ils sont devant vous !

Sur les tables du festin

Saisis par de pleines mains

Les tâtant comme du  bon pain

Hésitantes à en payer le prix

En deniers ou en temps,

En solitude, en silence.

L’objet remue l’écharde :

Aurais-je le courage de me livrer ?

Karima Berger