Patrice de Plunkett : Les Romans du Mont Saint-Michel

mont saint michel

Pourquoi j’ai écrit ce livre

Je l’intitule Romans mais ce n’est pas de la fiction : c’est une enquête historique et spirituelle. Il fallait explorer le labyrinthe de l’histoire authentique du Mont Saint-Michel, telle que l’ont vécue réellement toutes sortes de gens depuis un millénaire, pour comprendre le rayonnement de ce lieu unique au monde. Rayonnement qui se renforce maintenant par une « écologie spirituelle » : la restauration du caractère maritime du Mont, un chantier technologique d’avant-garde… Au Moyen Âge, le Mont fascinait des foules entièrement chrétiennes. En 2011, il fascine des foules mondiales, composées en majorité de non-chrétiens ! Comment fascine-t-il depuis mille ans des foules aussi dissemblables ? Quel mystère habite ce granit encore aujourd’hui ? C’est le sujet du livre.

Patrice de Plunkett

En résumé

Les « romans » du Mont Saint-Michel sont les huit chapitres du livre, un pour chaque sorte d’humains qui ont eu affaire à ce lieu : 1. les gens de la terre et de la mer, 2. l’archange, 3. les pèlerins, 4. les moines, 5. les guerriers, 6. les prisonniers politiques, 7. les écrivains, 8. les foules mondiales de notre temps… On découvre l’attrait du Mont sur les consciences d’aujourd’hui, y compris de renversants témoignages de conversions survenues au Mont récemment : la foudre de l’archange peut traverser toutes les cultures et embraser des touristes bouddhistes japonais. Avec ses trois millions de visiteurs annuels venus des cinq continents, le Mont Saint-Michel en 2011 est un pôle spirituel planétaire. Spécialiste des enquêtes sur les phénomènes spirituels, Patrice de Plunkett s’attaque ici au haut lieu français le plus singulier.

Extrait

L’étonnement devant le Mont demeure intact. Ce colosse a fasciné les foules du Moyen Âge, il fascine les foules sceptiques d’aujourd’hui. Non seulement il fascine, mais il fait rêver. Il est tellement anormal qu’il force à imaginer autre chose que la vie ordinaire. Chaque époque réagit à sa vue ; les rêves sont variables ; personne ne reste indifférent. Rien ne peut banaliser le Mont Saint-Michel : pas même son énorme célébrité, ni le business qui pullule sur lui. Le mystère du Mont explique son effet de choc, que la mondialisation commerciale ne parvient pas à émousser. Au contraire, elle l’amplifie. […] Explorer le Mont Saint-Michel, c’est se promener dans un labyrinthe ; au centre du dédale il n’y a pas le Minotaure. Il y a l’Ange. Pour lui, hier, aujourd’hui et demain sont un seul instant. Le secret de la forteresse de granit est une brise légère dans la lumière de l’aube ; peut-être que chacun de nous ressemble à l’Ange, comme un souffle d’enfant ressemble au vent de la mer…

Les Romans du Mont Saint-Michel, éditions du Rocher, juin 2011, 317 p., 20,90 €.