Cesbron pose des questions…

Le 24 novembre à Paris, invité par l’association des Amis de Gilbert Cesbron et par l’association des Ecrivains croyants, Didier Decoin évoquait sa lecture de l’auteur de Chien perdu sans collier. Un regard aiguisée, une lecture critique et passionnée, un témoignage sensible.

Le texte de cette conférence sera édité dans un prochain bulletin des Amis de Gilbert Cesbron. On y trouvera les formule si percutantes de Didier Decoin pour qui “Péguy, Claudel, Bernanos, Mauriac, Léon Bloy proposent des réponses alors que Gilbert Cesbron pose des questions (…) Ces livres ne sont jamais des sermons qui flottent, ce sont des paroles qui rentrent dedans. Gilbert Cesbron, c’est un peu Job à l’époque contemporaine.”

Didier Decoin évoque Gilbert Cesbron

A l’invitation des Amis de Gilbert Cesbron et en partenariat avec l’association des Ecrivains croyants dont il est membre, Didier Decoin évoquera la pensée, l’oeuvre et la personnalité de Gilbert Cesbron (1913-1979.  Didier Decoin, écrivain et scénariste, secrétaire général de l’Académie Goncodecoinurt, a écrit une bonne vingtaine de romans, dont John l’Enfer qui lui a valu le Prix Goncourt en 1977, La Femme de chambre du Titanic en 2006, ou tout récemment une jeune … Ses essais parlent de sa foi avec sensibilité et force, et auraient sans nul doute enthousiasmé Gilbert Cesbron.

Il fait Dieu (Julliard 1975, Fayard 1997), émouvant témoignage sur sa découverte de Dieu, est dédié à l’Abbé Ernest Dejaifve, un prêtre belge, disparu il y a quelques années, qui a entretenu une longue correspondance avec Gilbert Cesbron (v. Cahier N° 12 « J’aime la pensée que le Seigneur nous voit ensemble »). Jésus, le Dieu qui riait (Stock 1999) ou le récent Dictionnaire amoureux de la Bible (Plon 2009), sont l’écho de sa lecture savoureuse de l’Écriture.

La rencontre aura lieu le 24 novembre 2011 à 18 h 30, à l’Institut catholique de Paris, 21 Rue d’Assas 6e, avec l’association des Amis de Gilbert Cesbron.