Conférence : Peut-on vivre sans artistes ?

Depuis 2008, le Collège des Bernardins accueille de nombreux intellectuels, savants, écrivains, artistes, acteurs de vie sociale ou spirituelle. Le lieu idéal pour un débat autour de la création artistique.  A l’origine de cette rencontre, le film Bruegel – Le Moulin et La Croix du cinéaste polonais Lech Majewski (2011) qui met en scène le tableau de Bruegel : « Le portement de croix » peint en 1564. Au milieu de 500 personnages, au centre même du tableau, mais dissimulé, presque invisible, le Christ monte au calvaire chargé de sa croix tandis qu’une foule de travailleurs se dirige vers le lieu de l’exécution comme à un spectacle populaire. L’année 1564 est lourde pour la Flandre occupée par les Espagnols qui pourchassent les hérétiques. On voit distinctement les cavaliers espagnols en tunique rouge qui surveillent la foule alors qu’un groupe armé s’est emparé d’un jeune hérétique et le torture.

Le-Portement-de-croixBruegel est présent à côté du commanditaire de son tableau, le collectionneur Nicholas Jonghelinck qui lui pose la question : « Peux-tu peindre cela ? » et Bruegel répond « Je le peux », il insiste « Peux-tu témoigner? » « Je le peux ». D’âge en âge, dans l’esprit des artistes, la question résonne… Dans les débats d’aujourd’hui, quelle est la place de l’artiste ? Faire œuvre d’art est-elle sa seule responsabilité ? Architecture, sculpture, peinture, musique, danse, poésie, cinéma, littérature, l’engagement de l’artiste diffère-t-il d’un art à un autre ? Et pourtant la nécessité de créer n’est-elle pas la seule véritable origine de l’œuvre d’art ?

Participent à ce débat Ronan Barrot, peintre ; Michel Brière, aumônier des Beaux-Arts ; ainsi que deux membres de l’association des Ecrivains croyants, Alain Cugno, philosophe, et Claude-Henri Rocquet, écrivain et historien d’art. Débat animé par Catherine Escrive, journaliste.
Les mardis des Bernardins, mardi 9 avril de 20h à 21h45, entrée : 5 €.

Des livres et un débat autour des maladies mentales

L’Association des Ecrivains Croyants, avec la Fédération des Associations Réflexion, Action, Prison Et Justice (FARAPEJ) et L’Îlot, association pour les sortants de prison, organisent une conférence- débat autour du thème : “Quels traitements les sociétés réservent-elles aux malades mentaux : Enfermer ? Soigner ? Exclure ?”

Durant cette soirée,  la questions sera abordée par les regards croisés de  Grégoire Ahongbonon, Marie-Noëlle Besançon, Alain Cugno. Grégoire Ahongbonon est Béninois, président de l’association Saint Camille de Lellis, au service des malades psychiques abandonnés en Côte d’Ivoire et au Bénin, qui a fait l’objet d’un livre écrit par Marie-Christine Brocherieux, Grégoire ou un autre regard sur les fragilisés de la vie (Nouvelle Cité, 2011) ; Alain Cugno est philosophe, vice-président de la FARAPEJ, auteur de L’existence du mal (Seuil Points, 2002), membre de l’association ; Marie-Noëlle Besançon est psychiatre, présidente de l’association « Les Invités Au Festin » et auteur de Arrêtons de marcher sur la tête (L’Atelier, 2009).

Rencontre le lundi 24 octobre 2011 de 18h30 à 20h30,  à l’Espace Bernanos, 4, place du Havre à Paris IX (métro Havre-Caumartin). En partenariat avec la librairie La Colomberie à Paris. Entrée Libre.

Des écrivains croyants sur RCF

Chaque jour, du 3 au 7 octobre, vous pouvez découvrir une série de portraits d’écrivains croyants sur RCF.  Au micro de Thierry Lyonnet (notre photo), cinq écrivains croyants répondent à deux questions “Que signifie pour vous l’expression écrivain croyant ? ” et “Comment la foi vous accompagne-t-elle dans votre travail d’écriture ? “

thierry lyonnet RCF

Ces rencontres sont proposées au cours de 13h07, le mag, magazine sur l’actualité des chrétiens présenté par Anne Kerléo. Ces cinq interviews seront disponibles en podcasts sur RCF à la demande.

Sur le même site, vous pouvez écouter deux interviews d’écrivains croyants dans l’émission Visages. Le 23 décembre 2009, Thierry Lyonnet rencontrait Christian Bobin, prix des Ecrivains croyants 2006 pour Prisonnier au berceau (Mercure de France) (cliquer ICI) et le 16 février 2011, il accueillait Lucien Jerphagnon, lauréat 2007 pour Augustin et la sagesse (DDB) : cliquer ICI

Deux autres écrivains qui seront présents dimanche 9 octobre aux Bernardins et participeront à une table ronde ont accordé une heure d’entretien à Thierry Lyonnet : le philosophe Alain Cugno (ICI) et Sylvie Germain (ICI)