Anne Soupa – Pour l’amour de Dieu

Le mot de l’auteur :

« Vous avez cinquante ans de mariage et un matin, votre femme vous dit qu’elle veut devenir archevêque. Vous vous dites que l’un des deux déraille, mais vous ne savez pas lequel ». Alors, une femme évêque, est-ce une idée folle ou une évidence ? En mai 2020, j’ai candidaté à la charge d’archevêque de Lyon et je le raconte, en me mettant aussi dans la peau d’un évêque qui ne serait qu’un simple laïc.

En approfondissant les nombreux pourquoi de cette aventure, j’ai une fois de plus vérifié que l’action est à la fois l’origine et le terme d’une profonde aventure spirituelle. Relier les deux, ou espérer y parvenir, est un bonheur. Celui de vérifier, en dépit de tous les risques de dérives, que mystique et politique se fécondent l’une l’autre.

Extrait :

« La vie spirituelle [d’un chrétien, aujourd’hui] se sécularise. Nous nous projetons moins facilement dans la spéculation qui sous-tend les grands mythes fondateurs : la vie des trois personnes divines, l’enfer, le paradis, le jugement dernier… pour nous attacher à la vie de Jésus, exemplaire, accomplie. Et la vie spirituelle qui paraît la plus féconde aujourd’hui consiste à suivre le Christ au plus près de sa vie et de la nôtre. Et c’est à partir de la vie de Jésus, tournée vers plus grand que lui, ce Père mystérieux, que nous apprenons, déroutés, mais toujours émerveillés, à dépasser l’apparente matérialité de nos existences pour accéder à « ce que l’oeil n’a jamais vu, que l’oreille n’a jamais entendu ». Ainsi se dessine l’importance de la place vide, celle que l’on nomme Dieu en acceptant de ne pas savoir qui il est, une place que tant aimeraient combler de leurs manques, que tant convoitent pour la soumettre à leur service propre, mais qui est une pièce maîtresse de tout dispositif spirituel ».

Éditions Albin Michel, Janvier 2021

Anne Soupa, bibliste de formation, est auteur d’essais et de romans. Depuis plus de douze ans, elle est aussi très engagée dans un travail d’émancipation des femmes au sein de l’Eglise catholique et, plus largement, au sein des trois monothéismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.