Barbara Lecompte – L’intuition de la reine de Saba

Le mot de l’auteur :

C’est à Arezzo, en Toscane, devant la fresque de Piero della Francesca consacrée à la Légende de la Vraie Croix, que commence cette quête. De la Toscane à la Terre Sainte, en rêveuse, je musarde de fresques en retables et de poèmes en journaux de voyages. Certains peintres, comme Piero ou Vinci, quelques grands écrivains-voyageurs, tels Chateaubriand, Lamartine ou Flaubert, se sont approché, avec l’intuition de l’artiste, de cet arbre mythique, prédestiné. Celui dans lequel fut taillé la Croix. C’est en leur compagnie que s’effectue cette quête spirituelle.

Extrait :

La reine Bilqis vient de donner l’ordre de s’arrêter. Elle refuse de franchir la rivière. Salomon, en son palais, l’attend. Jérusalem est en vue, mais la voilà qui tombe à genoux! La reine de Saba se prosterne devant un pont de vois, au grand étonnement de sa suite, dont je suis. Nous sommes en Judée, plus de neuf cents ans avant la naissance de Jésus-Christ ; nous sommes en Toscane, au XVème siècle, dans la basilique San Francesco d’Arezzo ; nous sommes aujourd’hui, et l’épaisseur des siècles n’est rien. Je regarde le fin profil de la reine, son haut front, sa coiffe de florentine. Ses mains sont jointes et ses épaules sont couvertes d’un long manteau de lapis-lazuli. Comme les autres autour de moi, je m’interroge. Les écuyers ont mis pied à terre et tiennent leurs beaux chevaux par la bride. La petite servante africaine, au drôle de chapeau, garde en main le pan d’une traîne. Interdites, les dames de la suite se dévisagent. Que fais la reine à genoux devant un bastaing de bois ?

Éditions Parole et Silence, novembre 2020

Barbara Lecompte est Conférencière en Histoire de l’art depuis 1997, auteure de plusieurs romans historiques et essais publiés chez Arléa, et de Lourdes, de roc et d’eau aux éditions Parole et Silence ; et de pièces de théâtre (créations 2021).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.