Guy Aurenche – Droits humains : n’oublions pas notre idéal commun

Pourquoi j’ai écrit ce livre : 

La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans. Innombrables sont celles et ceux qui, à travers le monde, s’y réfèrent pour défendre les plus fragiles et exiger davantage de justice. Et pourtant, chaque jour, dans le monde ses principes sont bafoués: guerres, tortures, exclusion, misère et discrimination. Certains n’hésitent pas à mettre en cause le « droit de l’hommisme » et ses dérives supposées (individualisme, ingérence, domination …)

Pourtant ce message, lancé après l’horreur de la seconde guerre mondiale reste bien utile, surtout aux plus pauvres. Il peut aussi servir d’idéal, de boussole à une humanité confrontée à des défis nouveaux et redoutables : dérèglement écologiques, Trans humanisme, perte de sens, crise du Politique… Les droits de l’homme peuvent, non pas proposer des solutions toutes faites, mais organiser un débat pluraliste, au-delà ou plutôt grâce à la richesse de nos différences pour affronter ces « crises » comme de nouvelles naissances. Le partage des souffles, le trésor de nos spiritualité est convié à ce débat et à proposer des racines  à ce combat pour la dignité de tous et de chacun. 

Extrait :

«  Les droits humains nous redisent que l’essentiel passe avant urgent. Ils nous invitent à « reprendre souffle » au cœur des bourrasques, ni par un retour au passé, ni en ayant recours aux vieilles recettes, mais en osant libérer l’énergie créatrice, celle de la dignité, de toute personne : la nôtre.

Aujourd’hui, la boussole des droits humains peut nous aider à poser les bonnes questions et à dessiner ensemble  des voies « navigables ”  en accord avec la dignité. » 

Éditions Temps Présent 
Octobre 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.