Diane de Selliers, éditrice, publie : Les Triomphes de Pétrarque illustrés par le vitrail de l’Aube au 16e siècle.

La traduction de Jean-Yves Masson est inédite, les commentaires sur l’art du vitrail sont de Flavie Vincent-Petit et c’est Paule Amblard qui nous accompagne pour révéler les symboles cachés dans les vitraux.
Christophe Deschanel, photographe au moyen de drone pour saisir les ensembles, et au moyen d’échafaudage dans 26 édifices, pour capter les détails.

Pourquoi ce livre :

Depuis toujours, Diane de Selliers rêvait de réunir dans « La Collection » les trois grands maîtres de la poésie italienne du trecento. Après le succès de La Divine Comédie de Dante illustrée par Botticelli (1996) et du Décaméron de Boccace illustré par l’auteur et les peintres de son époque (1999), il restait à publier Pétrarque.

« Poète amoureux », Pétrarque chante sa rencontre avec Laure, dame aux cheveux d’or. Le dédain de la belle fit saigner son cœur. Il offre alors à la littérature les plus beaux vers d’amour et aux lecteurs un pèlerinage de vie humaine.
Ce désir est enfin comblé : Pétrarque rejoint « La Collection » avec Les Triomphes, un long poème d’amour célébré dans toute l’Europe renaissante, aujourd’hui remis à l’honneur.
La traduction inédite de Jean-Yves Masson, écrivain, traducteur, éditeur et poète, rend merveilleusement l’intensité, la musicalité et l’émotion de ce chef-d’œuvre.
Ce poème d’amour et d’espérance nous mène jusqu’à l’Aube où, en 1502, une jeune femme, Jehanne Leclerc, a le cœur en deuil. Elle trouve dans les vers des Triomphes de Pétrarque un réconfort après la mort de son mari. Elle fait réaliser par un maître verrier une adaptation lumineuse du poème, que l’église Saint-Pierre-es-Liens d’Ervy-le-Châtel conserve depuis comme un trésor. Les couleurs éclatantes, la puissance symbolique des détails et la réalisation exemplaire font de cette baie une œuvre exceptionnelle.
Flavie Vincent-Petit, spécialiste du vitrail français, créatrice de vitraux et restauratrice, a rendu son éclat à cette baie unique et a recherché parmi les milliers de vitraux qu’offrent les églises de l’Aube des détails somptueux pour entrer en résonnance visuelle avec le poème. Elle partage ainsi sa passion du vitrail et met en lumière à travers ses introductions et ses commentaires les spécificités et les techniques d’un joyau du patrimoine français.
Paule Amblard, historienne de l’art et spécialiste de l’art chrétien, dévoile les symboles contenus dans les vitraux en reliant le poème aux images et à nos cœurs. Elle propose une lecture éclairante et émouvante de ce chef-d’œuvre.
Notre livre réunit ainsi deux œuvres inédites : un poème et un vitrail, chacun flamboyant de couleurs et d’émotions.

Éditions Diane de Selliers, Octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.