Ecrire, un rempart contre la haine

Les Écrivains croyants, porteurs de foi et de confiance dans le dialogue des cultures sont bouleversés par l’attentat contre Charlie-Hebdo et par l’assassinat de créateurs et artistes dont le travail incarne les valeurs de la République.

Attachés à la liberté de création et d’expression, ils continueront d’écrire en défendant ces valeurs, en combattant la haine et en œuvrant pour une paix dans le cœur des hommes et entre les peuples.

 

3 réflexions sur « Ecrire, un rempart contre la haine »

  1. C H A R L I B R E H E B D O

    Le ciel pleure. Sonnez le glas, cloches de France,
    Hier matin, deux hommes, tout de noir habillés
    Pris de folie dans leur macabre intolérance
    Ont tué des icônes de la liberté.
    .
    La République crie car nous sommes tous blessés,
    Personne n’a le droit de s’approprier Dieu,
    De le mettre en otage pour un crime affreux
    Personne, non personne. Et pourtant ils l’ont fait.
    .
    Tenons-nous par la main quels que soient nos crédos
    Pleurons, hommes et femmes, croyants ou non croyants,
    Sans violence et sans haine en dépit des tourments.
    Vous étiez hommes libres, merci Charlibre Hebdo !

    Jean-Michel Touche

  2. Au lendemain de l’attentat, voici ce qui est monté en moi :

    Le noir des traits,
    l’encre des mots
    contre les armes
    pointées sur eux
    jamais, jamais
    ne se tairont !

    Charlie, mon frère,
    nos voix se lèvent
    contre la haine,
    boucliers d’or
    aujourd’hui même,
    demain, toujours !

    Je vous partage ces lignes certaine de rejoindre ainsi votre combat, notre combat.

    Agnès Gueuret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.