Débat : des religions à notre image

 

dieuA l’occasion du salon des Ecrivains croyants qui se déroulera le samedi 17 mai, de 14 à 19h à la mairie du VIe arrondissement de Paris, place Saint-Sulpice, un débat est organisé. Sous le titre « Des religions à notre image », l’association veut aborder cette difficile question du rapport entre Dieu et les artistes, créateurs que sont les écrivains mais aussi les peintres, sculpteurs, chanteurs… Cette réflexion sera plus particulièrement menée autour des représentations artistiques graphiques, avec quatre intervenants, permettant de découvrir les regards chrétien, juif et musulman sur l’art et Dieu.

De l’icône à la caricature, que nous révèlent les artistes et créateurs ? le débat est ouvert avec   Ghaleb Bencheikh, François Boespflug, Dominique Jarrassé, Dominique Ponnau, animé par Damien Le Guay. Des intervenants ayant chacun travaillé ces questions, comme le précisent les biographies ci-dessous….

Ghaleb Bencheikh : Docteur en sciences et physicien franco-algérien, philosophe et théologien, il préside la conférence mondiale des religions pour la paix. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : Les plus belles paroles du Coran aux éditions du Cherche-midi, Lire le Coran éditions Eyrolles et Lettre ouverte aux islamistes avec Antoine Sfeir aux éditions Bayard.

François Boespflug est professeur d’histoire des religions à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg. Spécialiste de l’iconographie chrétienne il est l’auteur de nombreux ouvrages publiés aux éditions Bayard dont : Le prophète de l’Islam en images, un sujet tabou ? 2013, Dieu et ses images : une histoire de l’éternel dans l’art 2011, Franc parler, du christianisme dans la société d’aujourd’hui 2012, Caricaturer Dieu, pouvoir et danger de l’image en 2006.

 Dominique Jarrassé : spécialiste du patrimoine et historien d’art, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Synagogues – Une architecture de l’identité juive dans lequel il aborde l’architecture juive en s’appuyant sur l’expérience de personnalités emblématiques telles que Georges Pérec, Modigliani, Chagall ou encore Dreyfus. Son dernier ouvrage, Existe-t-il un art juif ? pose la question essentielle de l’identité et de son influence sur le travail et la reconnaissance artistique.

Dominique Ponnau est historien d’art, conservateur général du patrimoine et directeur honoraire de l’Ecole du Louvre. Auteur de nombreux ouvrages dont L’écarlate et la blancheur, plaidoyer l’espérance est paru aux éditions Salvator et Labours sur la mer : question autour de notre héritage culturel et spirituel.

Damien Le Guay est philosophe, vice-président du comité national d’éthique du funéraire, chroniqueur et maître de conférence à HEC. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment La face caché d’Halloween (Cerf, 2002), De qui DSK est-il le nom ? (Ed de L’œuvre, 2011), La mort en cendres (Le Cerf, 2012) et Les héritiers de Péguy (Bayard, 2014).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.