Prix Spiritualité d’aujourd’hui 2013 à Fabrice Hadjadj

Le 25 mars 2013, le philosophe Fabrice Hadjadj a été désigné le prix Spiritualités d’aujourd’hui 2013, pour son ouvrage Comment parler de Dieu aujourd’hui ? Anti-manuel d’évangélisation (Editions Salvator).

Créé par André Chouraqui il y a 13 ans (qui fut aussi co-fondateur de l’association des Ecrivains croyants), le prix Spiritualités d’aujourd’hui a pour but de récompenser des ouvrages qui favorisent le dialogue entre divers courants religieux. Fabrice Hadjadj succède à Alexandre Adler, lauréat en 2012 avec Le Peuple-Monde, destins d’Israël (Albin Michel). Il recevra officiellement le prix le 28 septembre prochain à Perpignan , dans le cadre du Festival “Lire en Méditerranée” organisé par le Centre méditerranéen de littérature.

38441_fabrice-hadjadj-comment-parler-dieu_440x260Dans Comment parler de Dieu aujourd’hui ? Anti-manuel d’évangélisation, le philosophe met en garde contre une dérive de la nouvelle évangélisation qui consisterait à se focaliser davantage sur la forme que sur le fond. Dieu peut-il être un sujet de conversation ? Peut-on le placer entre les derniers résultats de Coupe d’Europe et le prochain bulletin météorologique ? Serait-il toutefois beaucoup mieux de disserter savamment dessus, d’en faire un beau concept théologique, de le resituer entre les antinomies de Kant et les généalogies de Nietzsche? Juif de nom arabe et de confession catholique, Fabrice Hadjadj est professeur agrégé de philosophie, marié et père de six enfants. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres.


Les membres du jury parmi lesquels Ghaleb Bencheikh, Joël Schmidt, Olivier Sebban, Jacques Salomé, Nathalie Nabert, Arnaud Delalande, André Bonet, Jean-Paul Alduy, Henry Bonnier, Jean-Jacques Bedu, Marina Couste, Marcello Massenzio, François Jonquères, Salomon Malka, avaient sélectionné, parmi vingt ouvrages, trois finalistes : Fabrice Hadjadj, Yves Belaudre pour La Protestation (Ed Nicolas Eybalin) et Alexandre Jollien pour Petit traité de l’abandon (Seuil).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.