Poésie : Hommage à Serge Wellens

“Serge Wellens ou la Concordance des Temps”. C’est le titre du troisième numéro des Cahiers des poètes de l’École de Rochefort-sur-Loire consacré à Serge Wellens. Titre qui fut aussi le titre d’un de ses ouvrages que son éditeur, Yves Prié, des éditions Folle Avoine, publiait en 1997, regroupant les poèmes des années 1952 à 1992. Esprit et cœur s’épaulent et se confondent dans l’âme d’homme libre de Serge Wellens. Image 1

Certes, il ne fut pas de l’École de Rochefort. Il ne le revendique pas. Mais on peut le situer dans la deuxième vague de poètes issue de cette même famille lyrique, celle qui suit la mort de René Guy Cadou. Ce numéro élaboré avec Olivier Delettre a mis du temps à naître, mais il vient maintenant (re)lire un poète étonnant. « Quand je ne faisais pas l’école buissonnière, je venais en classe avec mes buissons » écrit-il. Ce sont ces buissons ardents qu’il faut (re)découvrir dans ces Cahiers. Serge Wellens, frère en poésie de Rutebeuf, incarne « l’amitié de l’amitié » selon François Huglo. Pierre-Dominique Parent retient son humour particulier pétri de « grande humanité ». Pour Jean-François Mathé, le poète reste un arbre « qui continue de dessiner à contre-ciel l’exigence d’une parole verticale ». Roland Halbert souligne l’enfance heureuse qu’il vécut dans le monde du cirque. Alain Richer rappelle l’émerveillement « tragique et tonique » qu’il eut en découvrant la Provence. Soizic Audrin dit l’homme de la joie qu’il fut. André Doms raconte le compagnon des bêtes qu’il était. Pascal Commère fixe « les mots concrets de son lexique » et la rare unité d’une œuvre relativement courte. Colette Nys-Mazure évoque l’empreinte que l’École de Rochefort a laissée comme traces et remet en perspective la concordance des temps dans La Mémoire du ciel.

Serge Wellens ou la Concordance des Temps, Cahiers des poètes de l’École de Rochefort-sur-Loire n°3, 25 €; commander à Éditions du Petit Véhicule – 20, rue du Coudray – 44000 Nantes ; epv2@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.