Jean Grosjean, une voix, un regard

.

grosjean

“J’aimerais qu’un livre ne porte plus de sous-titre de genre (roman, poème…), mais soit comme un arbuste non étiqueté le long d’un chemin, à prendre tel quel ou à laisser, à regarder vite ou longuement, à dépasser vingt fois sans attention puis à soudain aimer.”

Jean Grosjean, NRF, janvier 1960

Ecrits, critiques, chroniques, poèmes épars ont été regroupés dans “Une voix, un regard, textes retrouvés 1947-2004” : un beau recueil de près de cinq cents pages, permettant de retrouver l’expression subtile et espiègle, juste et ample de Jean Grosjean (1912-2006). Poète, prosateur, traducteur, lecteur, Grosjean s’exprime aussi bien à propos de sa foi simple et imagée que sur le travail littéraire de Claudel, Malraux, Guillevic et des dizaines d’autres. Autant d’approches qui sont une invitation à (re)découvrir Grosjean et son oeuvre.

Une voix, une regard, textes retrouvés, Jean Grosjean, Gallimard, décembre 2012, 492 p., 26 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.