Nunc : un numéro pour Erri de Luca

nuncLa revue littéraire Nunc consacre son numéro 28 d’octobre 2012 à l’oeuvre et l’écriture de l’écrivain italien Erri de Luca. Essais, romans, poésie… l’ancien ouvrier, militant d’extrême-gauche, alpiniste partage par l’écriture une méditation profonde de l’homme. “Sa relation au texte sacré ne pouvait laisser indifférente la revue Nunc”, explique son responsable Réginald Gaillard dans l’éditorial intitulé “Erri de Luca, l’ange qui se tien à l’écart”. “Ne pouvait aussi me laisser indifférent l’adéquation parfaite entre l’écriture d’Erri de Luca et sa vie éprouvée dans la simplicité.”

Une dizaine d’auteurs collaborent à ce numéro spécial – dont trois membres de l’association des Ecrivains croyants, Jeanne-Marie Baude, Colette Nys-Mazure, Robert Scholtus – et abordent l’oeuvre d’Erri de Luca de diverses manières. Commentaires de l’un ou l’autre livre, présentation de poèmes, entretien, lecture accompagnée… Se mêlent le travail et l’écriture et le fascinant côtoiement de l’Ecriture sainte d’un écrivain qui se proclame non croyant, mais non pas athée.

Je suis un homme qui ne croit pas. Chaque jour je me lève très tôt, je feuillette pour mon usage personnel l’hébreu de l’Ancien Testament qui est mon obstination et mon intimité (…) Tous les jours la tête vide, je suis devant les lettres hébraïques et j’effleure en elles la distance abyssale entre leur sens et celui que je parviens à saisir. Dans tout cela je reste non-croyant, je reste quelqu’un qui lit à la surface des lettres et qui tente la traduction selon la plus rigide obédience à cette surface révélée.” Erri de Luca, Première heure, 1997 (traduction française 2000).

Nunc 28, revue silencieuse, dossier Erri de Luca, Editions de Corlevour, octobre 2012, 22 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.