Isabelle Laurent : La prophétie d’Assise

Pourquoi j’ai écrit cette trilogie

En moi l’envie de transmettre le trésor de la spiritualité franciscaine, parce qu’il y a là, une ouverture et un approfondissement du message de l’évangile comme nulle part ailleurs, accessible à tous, intellectuels ou non, religieux ou non, notamment aux jeunes. N’est-ce pas dans la ville d’Assise, celle du petit François que Jean Paul II a choisi de réunir les représentants des religions pour un message de paix ?

Une aventure, des rencontres, des combats contre soi ou les autres, la vie de chacun. Jusqu’où sommes-nous prêts à aller, à tempérer, à combattre, à donner de nous-même pour poursuivre ou fuir l’intuition qui nous habite? Jusqu’où peut-elle conduire l’humain que nous restons, envers et contre tout ?

Isabelle Laurent

En résumé

Tome 1 : Suis-moi

Une mystérieuse prophétie est annoncée à un jeune moine pour François, un étudiant promis à un brillant avenir d’architecte, Babeth, une jeune femme harcelée par les épreuves de la vie, Luggi, un immigré africain créateur de mode et Claire, une infirmière propulsée au rang de star de la chanson.Le destin semble s’obstiner à vouloir entrecroiser leurs chemins. Y verront-ils le fruit du simple hasard ou comprendront-ils qu’ils sont choisis depuis toute éternité pour une mission particulière ? La prophétie d’Assise, tome 1 « Suis-moi » (novembre 2011), a obtenu le prix Léopold.

Tome 2 : Jusqu’au bout

C’est l’heure du combat pour nos quatre amis François, Claire, Luggi et Babeth, unis désormais par un lien surnaturel au-delà de leurs choix quotidiens.Mais la prophétie semble compromise, elle n’est pas du goût du Prince du Monde ! Le ciel se déchaîne, la terre devient folle, le cœur et la raison de nos quatre personnages sont menés à rude épreuve. Qui est en réalité l’énigmatique père Antoine ayant le pouvoir de lire dans les âmes, vivant un pied sur la terre, un pied dans l’autre monde ?

Tome 3 : De l’amour
laurent

L’heure vient, et c’est maintenant… Voici le moment pour nos héros de sortir de leur sommeil, s’approche l’heure de la révélation et de la réalisation de la mystérieuse prophétie annoncée des années plus tôt au père Antoine pour François, Claire, Luggi et Babeth et tous ceux qu’ils ont entraînés à leur suite. Après tant d’aventures et de combats, ils vont expérimenter l’Amour qui surpasse toute connaissance… Mais attention, le mal va jouer sa dernière carte, comme il est écrit dans l’Apocalypse. Tous vont-ils accepter de faire les bons choix ? Et jusqu’où seront-ils capables de suivre l’Amour ?

Extrait

« Claire avait tout de suite été impressionnée par l’image de douceur qui se dégageait de ce corps maigre et décharné, qu’un maquillage n’arrivait pas à cacher, au-delà de son attitude masculine vulgaire pour une figure de femme. Les lumières tamisées ne servant qu’à dissimuler quelques rides, elle étalait sans le vouloir la déchéance de ses actions passées.

Elle ne parlait pas, elle éparpillait les mots autour d’elle. Comme par un besoin de s’en débarrasser. Le ton sur lequel on les prononce rend l’auditeur plus ou moins libre de les accueillir. Ce qu’on jette n’est pas destiné à être forcément ramassé. Mais Claire avait tout ramassé. Elle engrangeait les phrases, les unes après les autres. Ce n’était pas de son oreille charnelle qu’elle percevait ce que les mots ne révélaient pas entièrement. Elle se réjouissait de découvrir progressivement le secret d’Assise par la bouche de cette femme. Elle commençait à pénétrer le mystère en profondeur. L’amour universel. L’amour accessible à tous. L’amour inconditionnel. L’amour défiant les lois humaines. L’amour insondable, insaisissable, inexplicable. L’amour authentique ! Authentique parce que l’amour ne pouvait avoir qu’une seule source. L’amour infini. La faiblesse pouvait en dévier le chemin, mais le moteur restait authentique.

Claire écoutait. Son visage épanoui ravissait Sébastien. Un intense soulagement lui rappela combien il avait espéré cette réaction. Il ne s’était donc pas trompé, la source de Claire était bien la même que la source de Madeleine, leur moteur était bien le même, ce je ne sais quoi qui faisait d’elles des êtres uniques, à part, alors que leurs vies prenaient des chemins opposés. »

La prophétie d’Assise, tome 3, De l’amour, Artège, octobre 2012, 337 p., 15,90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.