Prix des Ecrivains croyants 2012

A l’issue des délibérations ce vendredi 16 mars à Paris, le jury du prix des Ecrivains croyants distingue, parmi les douze ouvrages sélectionnés,

En catégorie littérature, après trois tours de scrutin,

Nathalie Bauer pour Des garçons d’avenir (Philippe Rey éditeur)

En catégorie essai, après quatre tours de scrutin,

Jacques Arènes pour La quête spirituelle hier et aujourd’hui, un point de vue psychanalytique (Editions du Cerf).

Le Prix des Écrivains croyants récompense des ouvrages d’inspiration juive, chrétienne ou musulmane, susceptibles d’éveiller chez l’homme d’aujourd’hui, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, le sens du mystère et de la transcendance. Il est décerné chaque année à l’issue des délibérations du jury composé de membres de l’association de différentes traditions religieuses. Il sera remis aux lauréats fin mai. Le jury est composé de Christophe Henning, président ; Guy Aurenche, Roger Bichelberger, Henry Bonnier, Geneviève Bouchiat, Monique Grandjean, Colette Nys-Mazure, Khaled Roumo, Joël Schmidt, Alain Vircondelet.

Extrait du règlement

« Le prix sera attribué à un livre écrit en français, ouvrage d’inspiration juive, chrétienne ou musulmane (…) devant faire entrer le lecteur dans l’un de ces univers spirituels en exprimant d’une manière ouverte la foi ou tel aspect de la foi, de l’une de ces trois traditions « abrahamiques », ou favoriser, sans syncrétisme, la rencontrer et le dialogue de ces traditions, ou plus largement, éveiller en l’homme d’aujourd’hui le sens du mystère et de la transcendance. Et cela directement ou indirectement, c’est-à-dire non seulement par des textes de théologie et de spiritualité, mais par des romans, des poèmes, des témoignages… »

Faisaient partie de la sélection, les ouvrages suivants :

En catégorie littérature, Le Turquetto, Metin Arditi (Actes Sud) ; Des garcons d’avenir, Nathalie Bauer (Philippe Rey) ; Kadicha Alexandre Najjar (Plon) ; L’âge de la révélation, Fouzia Oukazi (L’Harmattan) ; La belle amour humaine, Lyonel Trouillot (Actes Sud) ; A coeur ouvert, Elie Wiesel (Flammarion)

En catégorie essai, La Quête spirituelle hier et aujourd’hui, Jacques Arènes (Le Cerf) ; Quarante méditations juives, Gilles Bernheim (Stock) ; Paul, le Juif Jean-François Bouthors (Parole et Silence) ; Le rendez-vous de Moissac, Claire Daudin (Actes sud) ; Vous donc priez ainsi, Groupe des Dombes (Bayard) ; Jésus, Jean-Christian Petitfils (Fayard).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.