Les mots ordinaires

.maison nord
« Si je pouvais retenir les mots des éboueurs et des femmes de ménage, j’aurais de quoi écrire un très beau livre. Mais les lettrés préfèrent les âmes si pâles des écrivains à la mode. »
Jean-Marie Kervich, écrivain
L’évangile du gitan (Mercure de France)
prix des Ecrivains croyants 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.