Michel Cool primé par le SLLR

Michel cool

Michel Cool, membre de l’association des Ecrivains croyants, rédacteur en chef à l’hebdomadaire La Vie et chroniqueur livres pour Le jour du Seigneur (F2), vient d’être distingué pour son livre Conversion au silence (Salvator, 2011), couronné par le Prix de littérature religieuse 2012, remis par le Syndicat des libraires de littérature religieuse. Homme de communication, journaliste catholique depuis plus de trente ans, Michel Cool a fait l’expérience d’un silence bouleversant dans une abbaye en 2007. Ce moment très précis l’entraîne à revisiter toute son existence, faite de mouvement et d’actualité, de rapidité et de bruits du monde… alors même qu’une quête profonde l’habite. Quête de Dieu, d’intériorité, de profondeur… Recherche qui plonge dans le silence pour mieux habiter l’urgence du monde d’aujourd’hui.

Le prix 2012 sera remis à Michel Cool lors d’une réception au salon du livre de Paris, le 19 mars. Créé en 1985, le prix de littérature religieuse est décerné par les libraires religieux, qu’ils appartiennent à un réseau ou qu’ils soient indépendants. Il a distingué des auteurs tels que Eloi Leclerc (1988), Didier Decoin (1992), France Quéré (1996) ou, l’an dernier, le président de l’association des Ecrivains croyants, Christophe Henning, pour son livre Le Jardinier de Tibhirine (Bayard, 2010).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.