Ecrire ne tient qu’à un fil…

ecrire

.

« Ecrire,

c’est comme un fil qu’on tire,

on se dit : <le fil va casser>

et puis ça tient. »

Alexandre Romanès
un peuple de promeneurs
(Gallimard, novembre 2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.