La journée du 9 octobre mobilise !

Pour leurs Rencontres, dimanche 9 octobre 2011, l’association des Ecrivains croyants a reçu le soutien de plusieurs partenaires, médias et organismes, qui non seulement approuvent notre journée, mais s’y associent et la font connaître.

bernardins

En premier lieu, il convient de remercier avant même l’évènement le Collège des Bernardins, à Paris et ses acteurs, avec qui nous discutons depuis dix-huit mois. En mettant à notre disposition la grande nef de ce superbe édifice cistercien, ils font de ces Rencontres un moment culturel à part entière, dans un écrin porteur et chaleureux, pour les écrivains comme pour le public attendu.

procure

La librairie La Procure – qui tient un espace librairie tout au long de l’année au sein du Collège des Bernardins – est la cheville ouvrière de ces rencontres, mettant à disposition des visiteurs plus de trois mille ouvrages, et présentant les livres des écrivains présents. Un travail imposant pour répertorier… et commander, stocker, présenter les oeuvres.

Logo-La-Croix-avec-siteLe quotidien La Croix donne un écho important aux Rencontres des Ecrivains croyants en consacrant un long dossier à “La Bible et les écrivains”. A lire dans une prochaine édition qui présentera aussi le rendez-vous du 9 octobre.

Impression

Le réseau des radios chrétiennes RCF, qui suit très régulièrement les activités de l’association propose, durant une semaine, du 3 au 7 octobre, un rendez-vous avec Anne Kerléo et son émission “13h07, le mag”. Portraits d’écrivains à découvrir.

ktoKto, télévision catholique, a voulu soutenir la journée des Ecrivains croyants. La journaliste de Kto Philippine de Saint-Pierre animera une des six tables rondes des Rencontres des Ecrivains croyants.

PelerinL’hebdomadaire catholique Pèlerin annonce les Rencontres des Ecrivains croyants et consacre trois pages au lien entre foi et littérature dans son édition du 6 octobre.

sllr

Le Syndicat des libraires de littérature religieuse soutient la journée des Ecrivains croyants, notamment par la présence de sa présidente, Anne-Catherine Delbarre.

logo_gaic

Le Groupe d’amitié islamo-chrétienne se reconnaît naturellement dans la volonté de l’association des Ecrivains croyants de considérer le livre et la littérature comme l’espace d’un dialogue possible entre les trois monothéismes, le judaïsme, le christianisme, l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.