Pères de l’Eglise : un colloque à La Rochelle

L’association CaritasPatrum et la faculté de droit de La Rochelle organisent les 9, 10 et 11 septembre à La Rochelle un colloque ayant pour thème “Les Pères de l’Église et la chair”. Chez nombre de contemporains marqués par la pensée de Nietzsche ou plus récemment par les considérations de Michel Onfray, le christianisme est la religion de la négation de la chair. La chair comme lieu de l’épanouissement du désir sexuel mais pas seulement : que l’on pense à la bonne chère des gourmets, à l’effort magnifié des sportifs, au bien-être procuré par une thalassothérapie… Or, comment ne pas être frappé par ce paradoxe : au cœur de la foi chrétienne, il y a l’incarnation, le « devenir-chair » de Dieu, et au cœur de sa pratique, la communion à la chair du Christ ?

A partir d’Origène (début IIIe siècle) se multiplient les appels à la continence et les discours affirmant la supériorité du célibat sur le mariage. Les chrétiens désertent les lieux habituels de la sociabilité gréco-romaine que sont le stade, le théâtre ou encore les thermes. La frugalité du monachisme frise parfois la mise en danger d’autrui. Tout cela pour soumettre la chair, quitte à l’assommer !

Il reste à vérifier si une telle présentation est conforme à ce qu’ont vécu réellement les premiers chrétiens de cette relation à la chair comme lieu de leur « être au monde ». C’est à cette tâche que va s’efforcer de répondre le Ve colloque de Patristique de La Rochelle.

Annie Wellens (membre des Ecrivains croyants)

Le colloque se tiendra à Faculté de droit et des sciences politiques de La Rochelle,  45, rue François de Vaux-de-Foletier, domaine universitaire des Minimes. La matinée du dimanche aura lieu à l’Espace Souzy.  Participation à l’ensemble du colloque : 25 € ; une demi-journée : 10 €. Pour pouvoir s’inscrire : écrire à l’Association CaritasPatrum (1 rue de Foncillon – 17200 Royan) ou se rendre directement sur le site de l’association Caritas patrum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.