Le centenaire du poète Patrice La Tour du Pin

La Société des Amis de Patrice de La Tour du Pin, fondée en 1981 par Yves-Alain Favre, célèbre le centenaire de la naissance du poète en organisant un colloque réunissant au Collège des Bernardins, à Paris, les 13 et 14 mai 2011, des chercheurs européens sur le thème « Patrice de La Tour du Pin, un poète de notre temps ». Il s’agit de mettre en évidence l’actualité de sa poésie, la modernité de ses questionnements et la singularité de son écriture. Ce poète inclassable vécut volontairement « reclus en poésie » après avoir connu trois ans de captivité pendant la seconde guerre mondiale. Il a travaillé dans une solitude assumée, cumulant le triple handicap, que soulignait amicalement Camus, d’être à la fois aristocrate, catholique et campagnard, et a laissé une œuvre capable d’éveiller ses contemporains aux chemins spirituels les plus aventureux et aux jouissances esthétiques les plus rares.Patrice-de-La-Tour-Du-Pin

Né le 16 mars 1911 à Paris, Patrice de La Tour du Pin devient célèbre à l’âge de 22 ans avec la publication de son premier recueil La Quête de Joie, à compte d’auteur, aux éditions de la Tortue en 1933. Il meurt à 64 ans, le 28 octobre 1975, en laissant Une Somme de poésie, près de 1500 pages en trois volumes ou « jeux », édités chez Gallimard depuis 1938. Son œuvre poétique est marquée par la précocité et la cohérence de son projet littéraire, et par la monumentalité de la réalisation. Jean Guitton a parlé d’une « cathédrale ». L’image est juste, à condition de considérer que le bâtiment sera en chantier jusqu’à la mort du poète et que l’œuvre, rendue définitive par la disparition de son auteur, sera publiée inachevée, à titre posthume, par sa veuve, entre 1981 et 1983. Il faut noter aussi l’influence déterminante qu’aura eue sur le poète l’invitation de l’Église catholique à travailler au renouvellement de sa liturgie après l’aggiornamento décidé par le concile Vatican II en 1964. Dix années d’un travail resté totalement anonyme et fondu dans l’œuvre commune.

Colloque “Patrice de La Tour du Pin, un poète de notre temps”, 13 et 14 mai au Collège des Bernardins, Paris. Renseignements : www.latourdupin.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.