Jeudi saint, jour de séparation

Lavement-des-pieds-Arcabas.

“Le Jeudi Saint est un jour de séparation mais aussi de consolation. Trois moments le rythment de leur sobre profondeur : l’annonce du passage vers le Père, l’annonce du don de soi par le lavement des pieds, et l’invitation à l’humilité.

Sous la discrète formulation d’un dernier repas, d’un geste attentif de serviteur, d’un dernier conseil à des amis, d’une sanctification du corps, s’offre tout le dévoilement du mystère de l’Incarnation : ce déploiement de miséricorde de Dieu venu à nous sous l’humble vêtement d’humanité du Christ.”

Extrait de Vigiles, Nathalie Nabert, Ad Solem, mars 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.