Jeudi saint, jour de séparation

Lavement-des-pieds-Arcabas.

“Le Jeudi Saint est un jour de séparation mais aussi de consolation. Trois moments le rythment de leur sobre profondeur : l’annonce du passage vers le Père, l’annonce du don de soi par le lavement des pieds, et l’invitation à l’humilité.

Sous la discrète formulation d’un dernier repas, d’un geste attentif de serviteur, d’un dernier conseil à des amis, d’une sanctification du corps, s’offre tout le dévoilement du mystère de l’Incarnation : ce déploiement de miséricorde de Dieu venu à nous sous l’humble vêtement d’humanité du Christ.”

Extrait de Vigiles, Nathalie Nabert, Ad Solem, mars 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.