François Sureau et Véronique Margron, Prix 2011

Le Prix des Ecrivains croyants 2011 est décerné à François Sureau pour Inigo (Gallimard), catégorie littérature, et Véronique Margron pour Fragiles existences (Bayard), catégorie essai.

Le prix récompense chaque année « des ouvrages d’inspiration juive, chrétienne ou musulmane, susceptibles d’éveiller chez l’homme d’aujourd’hui, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, le sens du mystère et de la transcendance. »

C’est la 31e édition du Prix des Ecrivains croyants, créé en 1979 par Olivier Clément et l’association des Ecrivains croyants. Ce prix a distingué, par le passé, des auteurs tels qu’Emmanuel Levinas, André Chédid, Sylvie Germain, Laurence Cossé, Michel del Castillo…

Présidé par Christophe Henning, le jury est composé de neuf autres membres : Guy Aurenche, Roger Bichelberger, Henry Bonnier, Geneviève Bouchiat, Monique Grandjean, Colette Nys-Mazure, Joël Schmidt, Khaled Roumo, Alain Vircondelet.

L’an dernier, le Prix des Ecrivains croyants est allé à Frédéric Brun pour Une prière pour Nacha (Stock) en catégorie littérature, et à Catherine Chalier pour La nuit, le jour (Seuil), catégorie essai.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.