Dans nos obscurités…

Issue claire

étoffe de lumière taillée dans nos obscuritéscreche

la crèche aimante le regard.

De nos épaules

glisse la chape des fatigues

des âpres déconvenues

Aux lèvres

s’ébauche l’ancienne musique

fragment du cantique premier

La marche se fait plus sûre

plus vif le corps tendu

sereine enfin l’âme

Le coeur avide

s’abandonne aux plénitudes

l’Enfant est parmi nous

Colette Nys-Mazure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.