Conférence : l’éclat d’Etty Hillesum

C’est une femme moderne, et pourtant : elle est d’une autre époque. Celle de la guerre et de la barbarie. Etty Hillesum est juive. Elle meurt à 29 ans, dans un camp de concentration. Mais elle laisse un héritage bouleversant, toujours vif. Ses écrits – son journal et ses lettres envoyées de Westerbork – sont l’expression lucide d’une maturité spirituelle et humaine au coeur même de l’enfer. etty hillesum

La plupart des gens ont une vision conventionnelle de la vie, il faut avoir le courage de se détacher de tout, de toutes normes […] il faut oser faire le grand bond dans le cosmos : alors la vie devient infiniment riche, elle déborde de dons, même au fond de la détresse, écrit-elle. […] Et puisque, désormais libre, je ne veux plus rien posséder, désormais tout m’appartient et ma richesse intérieure est immense.” (Une vie bouleversée, Points Seuil, 1995).

Beaucoup ont trouvé une Lumière et une Espérance à travers le témoignage d’Etty Hillesum. L’Association des Ecrivains Croyants d’Expression Française propose un dialogue entre Cécilia Dutter et Isabelle Le Bourgeois autour du livre de C. Dutter : Une voix dans la nuit (Robert Laffont). La rencontre aura lieu le jeudi 9 décembre 2010 de 18h30 à 20h30, à l’Espace Bernanos, 4 rue du Havre – Paris IXe (métro Havre Caumartin ou Saint-Lazare). Vente et signature de leurs livres au cours de la soirée (avec la librairie La Colomberie – 7 rue de Condé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.