Journée mondiale du refus de la misère

ddpere joseph

Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré.”

d

Appel du père Joseph Wrezinski (1917-1988), fondateur d’ATD – Quart-monde, phrase gravée sur le parvis du Trocadéro à Paris, inauguré le 17 octobre 1987, en présence de 100 000 personnes, première “Journée mondiale du refus de la misère“, reconnue officiellement par les Nations Unies en 1992, et reprise chaque année sous l’impulsion du mouvement ATD.

A lire : Refuser la misère : une pensée politique née de l’action, Joseph Wresinski, Cerf, 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.