Derniers poèmes de Serge Wellens

Le poète Serge Wellens nous a quitté le 31 janvier 2010. De cet homme sensible, amoureux des mots et de la vie, chercheur de foi et de sens, il nous reste les poèmes. Les éditions Folle Avoine publient ces jours-ci un dernier recueil, ces “Poèmes de l’inconfort” que Serge Wellens a écrit avec la même passion, et cette fragilité qui l’avait envahi, et qu’il savait depuis toujours le propre même de l’humain. Ce qu’annonce le premier texte, “Insubordination des choses” :

Ce n’est pas tant ta maladresseserge wellens

ce sont les choses qui se refusent

et qui t’agressent…

Vient un jour où il faut traverser la nuit, et le poète âgé savait ce défi de l’existence, surgi brutalement en ce début d’année. Lui qui fait parler les arbres bien plantés dans son recueil, il était de ce bois-là, amoureux de la vie :

J’écrirai sur le sable

un poème sans fin

pour célébrer la vie.

Poèmes de l’inconfort, suivi de Dormeur agressé, éditions Folle Avoine, juin 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.