Christophe Henning : travailler cette lumière qui est en nous

Lors de son intervention pour la remise du Prix des Ecrivains croyants 2010, le président Christophe Henning a tenu à rappeler les intuitions fondatrices de l’association. Extrait.

DSC_0092

“Comment ne pas me sentir redevable de mes aînés ? Succéder à Elise Fischer, Roger Bichelberger, France Quéré et Olivier Clément invite à la modestie et à la reconnaissance, et il me tient à cœur de rendre hommage à Olivier Clément qui, il y a un peu plus d’un an, nous quittait. Alors même que je n’ai pas eu la chance de le rencontrer, je veux ici rappeler, au nom de toute l’association, notre profonde gratitude pour cette intuition qu’il nourrissait avec d’autres, avec André Chouraqui, André Dumas, René Berthier, Bernard Clavel… : « Réunir les écrivains qui reconnaissent dans leur vie et leur travail la présence plus ou moins explicite de plus grand que soi, du Dieu des chrétiens, des juifs, des musulmans ».

Dans l’écriture émane quelque chose de cette source : « Dans l’acte créateur, où s’embrase une longue patience, ou peut-être, quand on est jeune surtout, est la visitation inattendue d’un ange de feu, la beauté nous déchire d’une nostalgie inextinguible, ou nous communique, pour un instant une plénitude qui nous fait pressentir autre chose », explique Olivier Clément en 1975, dans L’autre soleil, son récit autobiographique. « A travers les recherches convulsives de l’art, il semble que veuille jaillir un cri des entrailles, refoulé par une civilisation toute en surface, et qui réunirait l’appel, la révolte, le vertige, la célébration. »

Evoquant Soljenitsyne, Olivier Clément soulignait ce projet de l’écrivain qui travaille à « l’instauration, à travers les ténèbres lucidement reconnues, de cette lumière qui est en nous ». Définition qui trouve un parfait écho avec les deux écrivains que, cette année, nous avons le plaisir de mettre à l’honneur, Catherine Chalier et Frédéric Brun.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.