La rencontre. Françoise Evenou

Pourquoi j’ai écrit ce livre ?
 A la mort de mon père, désemparée, j’ai entrepris une quête du sens de la vie, de ma vie.
J’ai cherché, tel un chercheur assoiffé,  et c’est Dieu que j’ai trouvé.
Ce livre est le témoignage de ce cheminement, du désarroi à la lumière,  et de cette rencontre avec Celui qui a transformé ma vie.
« 12 étapes pour une route, un chemin personnel. 12 chapitres pour dire une rencontre.Françoise Evenou, renversée par la mort de son père, raconte… prenant Dieu à témoin : « Tu le sais ». Blessures de l’enfance, recherches du sens de la vie, égarements, appels à l’aide  « Où étais-tu ? ». Puis le réveil progressif, la libération intérieure, la quête spirituelle « Tu étais si près ».Un jour nouveau jaillit lors d’une retraite : « Mon cœur avait trouvé son trésor ». Un récit court, scandé, simple, vibrant, bouleversant où l’auteur nous prend par la main pour partager ses souffrances, les tourments de sa quête, l’émerveillement d’un Dieu qui se dévoile et veille à son bonheur. » Fabienne Perret du Cray, Librairie Maguelone
Une Rencontre. Francoise evenou
 Extrait :
« Je me dirige à pas pressés vers sa chambre. Pour la 5ème fois cette semaine, je longe ce long corridor, éclairé d’une terne lumière. Je compte une porte, puis une autre, je tourne à  droite, j’emprunte un autre couloir plus étroit, situé au bout de l’aile de ce vaste édifice. Ca y est, j’y suis. Je frappe doucement et sans attendre de réponse, j’entre.
Il est là, allongé sur son lit. Méconnaissable. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Le corps très amaigri, comme desséché ; la peau translucide tendue sur ses muscles atrophiés ; les yeux fermés, l’esprit prêt à quitter ce corps déjà froid et inerte. Un corps naufragé sur les rives de la vie. Seul un mince souffle le relie encore au monde des vivants […]                Il mourra 3 heures plus tard. Dans la nuit.
Je suis rentrée chez moi. Dehors, les flocons de neige s’écrasaient sur le sol dépouillé. Les branches noires des arbres centenaires frémissaient dans un ultime sursaut, avant de se raidir, tels de longs bras noueux implorant le ciel.
Un silence immaculé recouvrait la terre. Un immense sentiment de solitude m’envahissait. Un vide effrayant se creusait en moi et, brutalement, le temps s’est arrêté. Immobile, je me tenais en équilibre au bord de ce trou béant. C’est là que tout a vacillé […]
                Je prends douloureusement conscience de la finitude de notre vie. La mort devient pour moi une réalité brutale. Une certitude, implacable. Je vivais jusque-là comme si je devais toujours vivre. Et soudainement, ces grandes questions de l’existence se sont dressées en rangs serrés devant moi. Pourquoi ce mystère de la mort plane-t-il sur nos vies ? Quel est donc le sens de la vie si c’est le néant qui nous attend ? C’est quoi, vivre ? »

Interviews autour de La Rencontre

Radio Notre Dame : http://radionotredame.net/player/http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/rencontre/rencontre-12-11-2015.mp3

RCF : https://rcf.fr/spiritualite/temoins-de-la-foi/francoise-evenou-rencontrer-dieu-en-pleine-crise-de-la-quarantaine