Charles Delhez : L’essentiel du christianisme

Pourquoi j’ai écrit ce livre

J’étais en Afrique lors de la première édition il y a déjà quelques années. C’est ma fonction d’enseignement, dans le secondaire au début et dans l’universitaire actuellement, qui a fait l’occasion de l’écriture et de la publication des diverses éditions. C’est aujourd’hui la 5e édition, revue, corrigée, augmentée alors que je suis professeur de sciences religieuses à l’université de Namur (Belgique). Chaque fois, j’ai eu l’envie de présenter à mes élèves ou à mes étudiants la cohérence de la proposition chrétienne, telle que je l’avais perçue au terme de mes propres études théologiques en vue du sacerdoce. Les premières éditions s’intitulaient « L’essentiel de la foi », mais la foi n’est-elle pas essentiellement une attitude personnelle? Avec l’éditeur, nous avons donc préféré changer le titre – occasion de montrer aussi que le contenu est sensiblement différent. Cela est devenu: L’essentiel du christianisme. En effet, ce qui est proposé, à part quelques éléments d’ecclésiologie et de théologie des sacrements, est commun à toutes les Églises chrétiennes.

Charles Delhez

9782873564827 En résumé…

Un jour, tôt ou tard, devant le questionnement que suscite la vie, l’être humain est confronté à ce choix: l’absurde ou le mystère? La foi chrétienne s’offre comme une réponse possible à cette question. L’essentiel du christianisme veut embrasser la proposition chrétienne d’un seul regard pour pouvoir en découvrir toute la cohérence. Il est tissé de textes et d’allusions bibliques comme une étoffe dont on oublie parfois qu’elle n’est qu’un ensemble de fils entrecroisés. Un cheminement en 16 chapitres illustrés par 122 textes d’auteurs contemporains, théologiens, philosophes et écrivains. Les photos d’illustration sont prises sur le chemin de Compostelle, entre Le Puy-en-Velay et Moissac, par l’auteur de ce livre.  Le père jésuite Charles Delhez, aumônier des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur), sociologue de formation, est rédacteur en chef de Dimanche et de Dimanche Express, directeur éditorial des éditions Fidélité (qu’il a fondées), prédicateur des messes télévisées (RTBF et France 2) et chroniqueur à La Libre Belgique.

Extrait

 » Pourquoi Dieu a-t-il créé l’homme? Parce qu’il est amour. La création est «extase d’altérité». Dieu voulait se communiquer lui-même. Déjà, au cœur de la Trinité, cette communication est pleinement réalisée : le Père verse tout ce qu’il est dans la coupe du Fils qui, dans la gratitude, reporte tout vers celui dont il tire éternellement son être, donnant ainsi au Père d’être Père.

L’Esprit, distinct du Père et du Fils, est comme le « nous » commun du Père et du Fils. Il est non pas la troisième personne du singulier, mais la première du pluriel, celui qui permet à Jésus de dire: «Moi et le Père, nous sommes un» (Jean 10, 30). Il est cet entre-deux du Père et du Fils, il maintient leur communion en préservant leur différence, il est leur baiser mutuel. »

L’essentiel du christianisme, Charles Delhez, Editions Fidélité, mars 2011, 206 pages, 16 €.